L’indemnisation de la sécurité sociale.
La maladie professionnelle ouvre droit à une indemnisation forfaitaire.

La maladie professionnelle liée à l’amiante doit d’abord être déclarée par la victime à sa caisse d’assurance maladie. Cette dernière instruit alors le dossier avant de rendre son avis. Si la reconnaissance de la maladie professionnelle est bien acquise, alors elle ouvre droit à une indemnisation forfaitaire. C’est aussi pour que cette dernière soit le plus juste possible que les avocats du cabinet BBP Avocats Paris, experts sur les sujets de l’amiante, interviennent.

Maître Virginie Pascal défend de nombreuses victimes de l’amiante. Elle rappelle que l’indemnisation de toute maladie professionnelle est forfaitaire, comme disposé dans le code de la sécurité soc