Que se passe-t-il en cas de non satisfaction de la victime ? Des recours sont-ils possibles ?